La crèche

Prochainement à Lyon nous ouvrirons la crèche « Kreskas »au sein de notre deuxième lieu éducatif agile

Les pré-inscriptions pour la crèche parentale seront bientôt ouvertes.

Votre dossier sera étudié en commission d’attribution en fonction de vos besoins d’accueil et des places disponibles. Elle est fonction des places disponibles, en respectant un équilibre en termes de mixité sociale et dans les tranches d’âge et à l’intérieur de celles-ci, un équilibre garçon-fille.

Le montant de la contribution de chaque famille est calculé selon le barème de la CAF, en fonction des revenus et du quotient familial.

Les familles retenues seront invitées à rencontrer le personnel pédagogique et un parent pour un entretien.Lorsque le recrutement est terminé (fin mai, début juin), une réunion est organisée pour accueillir les nouvelles familles et organiser la rentrée à venir (planning des adaptations, distribution des tâches, des gardes…).

*Pour le cas où votre enfant n’est pas né, votre inscription ne sera validée que lors de la confirmation de la naissance de votre enfant en nous faisant parvenir le coupon bleu « confirmation de naissance » accompagné au choix d’un extrait de l’acte de naissance ou d’une copie du livret de famille dans un délai d’un mois maximum.

« L’enfant est le constructeur de l‘homme »

La pédagogie Montessori 

Maria Montessori, (1870-1952), célèbre médecin italien, développa une méthode pédagogique particulière en observant les enfants tels qu’ils sont réellement plutôt que de les voir comme les adultes souhaiteraient qu’ils soient. Maria Montessori explique que l’enfant possède en lui, dès sa naissance, les potentialités pour donner forme et contenu à sa vie physique, psychique et émotionnelle. De même que le corps de l’enfant se développe, l’intelligence et la personnalité de l’enfant se développent d’elles-mêmes. Chaque enfant porte en lui-même le pouvoir de s’épanouir par lui-même. C’est spontanément et à son rythme que l’enfant maîtrise les différentes étapes de son développement. Les adultes doivent respecter le rythme de l’enfant et l’observent pour le soutenir émotionnellement, intellectuellement et physiquement dans son développement autonome. 

« Aujourd’hui, les sciences du développement humain nous donnent les grandes lois universelles fondamentales qui régissent l’apprentissage et l’épanouissement harmonieux de l’être humain. Ces lois exigent que l’enfant apprenne par son activité autonome, au sein d’un environnement riche et sécurisant, avec des enfants d’âges différents, et guidé par un étayage individuel et bienveillant. »

Céline Alvarez, instigatrice d’une expérimentation dans une classe maternelle publique, à Gennevilliers, en Zone d’Education Prioritaire et Plan Violence, de 2011 à 2014 

C’est au carrefour de cette rencontre pédagogique entre Maria Montessori et Céline Alvarez que naît notre crèche : nos éducateurs s’engagent dans un accompagnement bienveillant et individuel des enfants, en utilisant les grands préceptes de la pédagogie Montessori. Ils deviennent des chercheurs en observant les enfants et ont pour mission de guider les parents pour continuer ce travail d’accompagnement à la maison.

Le rôle des adultes 

Le principe de la pédagogie Montessori, « apprends-moi à faire seul », décrit très bien le rôle de l’éducatrice Maria Montessori. Elle soutient l’enfant dans son développement personnel et crée les conditions permettant à l’enfant d’avancer dans son processus de développement. Elle accompagne l’enfant d’une manière adaptée à son étape de développement, et elle sait se retenir pour ne pas entraver l’épanouissement libre de l’enfant. Elle crée une ambiance de confiance et de respect, dans laquelle la personnalité de l’enfant peut se développer et mûrir. Elle donne également le sentiment à l’enfant, qu’elle croit en lui et à sa capacité à faire les choses tout seul et de manière indépendante. L’enfant apprend en observant et en imitant ce qui l’entoure. L’adulte a donc une fonction d’exemple pour l’enfant qui adopte son comportement et ses valeurs.

Selon la pédagogie Montessori, les éducateurs ont un sens aigu de l’observation, ils font preuve d’empathie et ils font valoir chaque enfant dans son individualité, de manière attentive et respectueuse. 

Les objectifs de la crèche

  1. pouvoir proposer un lieu d’accueil privilégié des enfants avec un encadrement maximal d’un adulte pour 3 enfants. (parents et professionnels)
  2. pouvoir mettre en place une crèche où les éducateurs se positionneront comme des chercheurs pédagogiques dans la lignée de la pédagogie Montessori
  3. pouvoir permettre un lien renforcé parents-enfants via les parents utilisateurs de l’espace de co-working (par ex. : temps de déjeuner ou de pause partagé avec leur enfant)
  4. pouvoir permettre aux mamans qui utilisent l’espace de co-working de continuer d’allaiter si elles le souhaitent

L’encadrement par un comité scientifique

L’équipe pédagogique est soutenue par un comité scientifique (spécialistes en psychologie positive, professeurs des écoles à l’Education Nationale, chercheur en neurosciences, parents, éducateurs Montessori) qui définit, structure le cadre pédagogique global de la crèche et de l’école.

Le fonctionnement

Notre crèche est composée de deux « unités » différentes pour accueillir 12 enfants :

– un « Nido » pour les enfants de plus de 2 mois jusqu’à la marche assurée (environ 15-18 mois)

– une communauté enfantine pour les enfants à partir de la marche assurée jusqu’à 3 ans.

Notre crèche sera ouverte du lundi au vendredi de 08h00 à 19h00 aux enfants de manière régulière (5 jours par semaine) ou de manière occasionnelle (1, 2, 3 ou 4 jours par semaine).

 La crèche parentale est créée et gérée par les parents eux-mêmes, sous le contrôle de la PMI.

 Les enfants sont pris en charge par les parents mais aussi par un personnel qualifié (1 Educateur de jeunes enfants et 3 Auxiliaires puéricultrices).

Pour être admis en crèche, l’enfant doit :

  • avoir entre 2 mois et 3 ans. Dès 2 ans, il peut être admis dans notre classe maternelle.

  • et être en règle au regard des vaccinations obligatoires (sauf contre-indication attestée par la présentation d’un certificat médical).

L’implication des parents

Les parents, membres de l’association et porteurs du projet, sont les responsables de la crèche. Ils participent à la vie de la crèche et partage la responsabilité dans le cadre d’une co-éducation parent-professionnel autour de l’enfant avec des professionnel-le-s salarié-e-s (équipe professionnelle) pour l’accueil des enfants et parfois pour des tâches administratives. 

Ils sont invités à prendre part au projet à raison d’une demi-journée par semaine, facilitée par le fait qu’ils peuvent travailler au sein de l’espace de co-working le reste du temps.

En parallèle de cette demi-journée par semaine, les parents seront invités à s’investir dans l’une des commissions suivantes :

  • Commission Fêtes et Animations : Elle prend le relais de l’organisation des diverses fêtes associatives qui jalonnent l’année.
    Commission projet pédagogique : Elle prépare les pistes possible d’évolution de la crèche actuelle et future. 
  • Commission Petits Travaux : Elle assure l’organisation des divers chantiers à mettre en œuvre pour la maintenance de la crèche.
  • Commission Collecte de fonds : La crèche ne touchant pas de subventions, les parents seront invités à mettre en oeuvre différents évènements pour subvenir aux besoins de la crèche (crowdfunding, soirées et ventes diverses)

De manière générale, nous demandons aux parents de :

  • Se tenir informés et s’engager pour le maintien de l’association et de la crèche
  • Respecter le règlement intérieur de l’association
  • Respecter les règles de bonnes conduites dans la crèche définies par l’équipe pédagogique
  • Assurer des permanences d’une demi-journée par semaine à la crèche (1 fois par semaine si votre enfant est plus de 20h/semaine ou 1 fois toutes les 2 semaines si moins de 20h/semaine)
  • Quelques présences ponctuelles sur la base du volontariat pour les remplacements occasionnels (maladie, formation…)
  • Entretenir et gérer la crèche : ménage/courses de la crèche environ 3 fois par an+un WE « grand ménage » commun à tous en juin ou juillet
  • Aider sur des travaux ponctuels ou réguliers en fonction de vos compétences (commissions)
  • Participer aux réunions des membres de l’association toutes les 6 semaines environ
  • Participer aux sorties avec les enfants, les parents
  • Participer au bureau administratif durant un an.

Le coût

Les parents versent à la crèche une participation financière qui varie en fonction de leurs ressources et de leurs charges de famille. Un conventionnement CAF au titre de la Prestation de service unique est mis en place. 

Calcul du prix d’accueil

Le montant de votre participation dépend :

– des ressources de la famille, calculées sur la base du dernier avis d’imposition (avis 2015 pour accueil en 2016).
– de la composition de la famille

Par conséquent, pour la période du 1er janvier 2016 au 31 décembre 2016, les montants à retenir sont les suivants :

  • ressources mensuelles plancher : 660,44 €

  • ressources mensuelles plafond : 4 864,89 € 

Famille avec présence d’un enfant handicapé
La présence dans la famille d’un enfant en situation de handicap (bénéficiaire de l’Aeeh) à charge de la famille – même si ce n’est pas ce dernier qui est accueilli au sein de l’établissement – permet d’appliquer le tarif immédiatement inférieur.

Si la famille a 2 enfants, dont 1 en situation de handicap, le taux d’effort retenu sera celui qui est appliqué pour 3 enfants.

Demandeurs d’emploi

L’école des parents et des enfants a engagé les démarches pour être partenaire de Pôle Emploi dans le cadre de l’opération Crèche Solidarité Emploi.

Elle vise à faciliter la recherche d’emploi des parents qui ne disposent pas de mode de garde pour leur jeune enfant et sont, de ce fait, pénalisés dans leur retour à l’emploi.

Cette initiative s’inscrit dans le respect du Code de l’Action sociale et des familles, Article L214-7, modifié par la LOI n°2008-1249 du 1er décembre 2008 – art. 10 qui garantit des places dans les structures petite enfance pour l’accueil d’enfants non scolarisés âgés de moins de six ans à la charge de personnes engagées dans un parcours d’insertion sociale et professionnelle.

Elle leur permet d’être prioritaires sur les disponibilités d’accueil occasionnel de l’ensemble des crèches partenaires.

Le crédit d’impôt pour les frais de garde hors du domicile

Les frais de garde des enfants de moins de 6 ans font l’objet d’un crédit d’impôt.

Le crédit d’impôt est égal à 50 % des sommes versées dans la limite d’un plafond déterminé par la CAF.

Vous devez déclarer les sommes ouvrant droit à crédit d’impôt sur votre déclaration de revenus.

Le crédit d’impôt est ouvert aux personnes suivantes :

  • Parents ayant des enfants à charge

  • Grands-parents assumant la charge du ou des petits-enfants de leur propre enfant majeur rattaché à leur foyer fiscal.

L’enfant doit remplir les 2 conditions suivantes :

  • Avoir moins de 6 ans le 1er janvier de l’année d’imposition. Pour l’imposition des revenus de 2015 déclarés en 2016, il doit être né en 2009 ou après.

  • Être à votre charge

Conservez vos factures précieusement car elles servent de justificatifs auprès des impôts. 

Le temps du déjeuner

Les enfants devront amener leur lunchbox, que nous réchaufferons sur place.

Les parents coworkers seront invités, s’ils le souhaitent, à déjeuner avec leur enfant, sur le temps de pause collectif, chacun amenant son propre repas.

Les engagements

Nous prenons plusieurs engagements auprès des parents quant à la qualité des services que nous proposons dans notre crèche :

  • L’utilisation de matériels pédagogiques Montessori 

  • La motricité libre, une des théories développées par Emmi Pikler au début du XX° siècle, fera partie intégrante de notre projet pédagogique. Elle sera respectée pour laisser les enfants prendre conscience de leur propre corps et de leur mouvement en toute liberté pour un apprentissage des différentes postures jusqu’à la marche assurée.

  • La mise en place d’une démarche pédagogique basée sur la connaissance et le respect des grandes lois naturelles de développement humain, d’inspiration Montessori :

 Le mouvement

Dans le groupe des 3 à 18 mois, nous soutiendrons les périodes sensibles du mouvement et du développement du langage. Les pièces sont organisées de manière à ce que l’enfant puisse bouger son corps en parfaite sécurité (se retourner, marcher à quatre pattes, attraper des objets). 

Des miroirs aident l’enfant à prendre conscience de son corps et de ses mouvements. L’enfant peut faire différentes activités qui développent ses sens ou sa motricité, comme par exemple jouer avec des cubes en bois, des clochettes, des cercles ou des balles. Cela stimule son envie de bouger et son réflexe de préhension. Petit à petit, l’enfant apprend ainsi à utiliser ses muscles et à affiner ses mouvements. 

Le langage 

Pour que l’enfant apprenne un bon usage linguistique riche et précis, les éducateurs parlent beaucoup aux enfants, car déjà à cet âge, les enfants enregistrent les mots de manière subconsciente. Par exemple, lors des soins corporels, les parties du corps et les vêtements sont répétés plusieurs fois, tout comme les objets employés. 

Dans notre crèche, nous accorderons beaucoup d’importance à regarder des livres, à la lecture et à raconter des histoires. C’est ainsi que l’enfant acquiert son premier vocabulaire. 

Les activités

Dans le cadre de la vie pratique, l’enfant apprend des activités comme s’habiller et se déshabiller, se laver les mains, se brosser les cheveux, se brosser les dents, etc. Certaines activités sont en lien direct avec les repas. Par exemple, les enfants font du pain, ils coupent des bananes en rondelles, ils mettent la table, ils servent les plats et rangent la table à la fin du repas. Nous attacherons également de l’importance à ce que les enfants prennent soin de leur cadre de vie à la crèche (laver le ligne, nettoyer un miroir, passer le balai, etc.)

  • Le portage des bébés sera possible avec l’accord préalable des parents. Les équipes seront formées au portage d’enfants par une formatrice agréée. Cette pratique permet à des enfants dont l’adaptation est compliquée ou qui traversent des périodes difficiles de sentir une présence particulière qui l’accompagne.

  • Nous aurons une attention toute particulière pour l’alimentation des enfants :

                       > les repas servis aux enfants seront frais et de saison, proviendront d’un fournisseur local et seront bios (dans la mesure du possible).

                        > de plus, les familles seront respectées dans le choix de l’allaitement ou non. (Le lait maternel pourra être apporté et conservé selon le protocole de conservation établi)